Héberger son site internet

Lors de la création d’un nouveau site internet, deux choses sont indispensables avant de commencer quoi que ce soit : un nom de domaine et un hébergement.

Dans l’absolu ce sont les deux uniques services qui sont payants pour créer un site. Pour tout le reste, il existe des solutions gratuites.

Qu’est que l’hébergeur d’un site internet ?

Un hébergeur web est une entreprise qui va stocker les fichiers de votre site internet sur ses ordinateurs et les rendre accessibles sur internet.

Les fichiers sont installés sur un serveur, qui est simplement un ordinateur connecté 24h sur 24h à internet.

Chaque serveur connecté à internet possède une adresse unique. Elle est du type : 192.177.145.14.

En la tapant dans un navigateur internet, les visiteurs pourront accéder aux fichiers hébergés sur le serveur, donc à votre site internet.

Mais vous en conviendrez, ce n’est pas très intuitif. C’est pour cela que l’on a inventé les « noms de domaines ». Ce sont eux qui vont relier votre nom, par exemple « monsite.com » à l’adresse de votre serveur.

Ainsi au lieu de taper une série de chiffres pour accéder à votre site, le visiteur va indiquer un nom.

Les types d’hébergements : partagés, dédiés, vps, cloud

Il y existe différents types d’hébergement web adaptés à de nombreuses architectures de sites internet. Elles ont chacune leurs avantages et inconvénients.

Hébergement mutualisé

C’est l’offre la moins cher d’hébergement et souvent celle adaptée au lancement d’un site, perso ou même boutique en ligne.

Le principe est simple : le serveur est partagé entre plusieurs sites. Cela peut poser des problèmes pour un site à fort trafic qui présentera alors des performances moindres. Mais pour la majorité des sites en lancement, c’est l’offre qui présente le meilleur rapport qualité / prix.

Serveur dédié

Tout est dans le nom, c’est un serveur, mais dans ce cas l’ordinateur sur lequel il est installé il n’est pas partagé, mais dédié à une seule personne.

Le site (ou les sites) peut bénéficier de la toute la puissance de calcul sans le partager avec d’autres site. La performance du serveur est bien plus importante, mais le prix aussi. Et pour gérer un tel serveur il faut des connaissances ainsi pointu en administration réseau.

A réserver donc aux connaisseurs et aux possesseurs de (très) gros sites.

Serveur VPS

Le serveur VPS est une technologie intermédiaire entre l’hébergement mutualisé et l’hébergement sur un serveur dédié. Dans ce cas le serveur est dédié au client, mais la machine sur lequel il est installé est aussi allouer à d’autres serveur.

Cela permet de configurer son serveur pour des besoins spécifiques et pour un prix plus abordable qu’avec un serveur dédié. Ces éventuelles configurations spécifiques sont impossibles à implémenter sur un serveur mutualisé.

Hébergement Cloud

Un hébergement en cloud est un hébergement sur plusieurs serveurs de manière agile, qui s’adapte en fonction de la situation. En cas de pic de trafic par exemple, plusieurs serveurs seront utilisés. Dans les périodes creuses un seul. Le site est aussi toujours accessibles, en cas de panne d’un serveur un autre peut prendre le relais.

Quel hébergement pour mon site ?

Hébergement pour un site de présentation

Il est possible d’héberger son site vitrine de quelques pages pour presque rien, voir gratuitement.

Pour cela il faut réaliser un site statique en html et css, deux langages de programmation basiques (et indispensables) pour créer des pages internet.

Une fois le site créé il suffit de l’héberger par exemple chez OVH qui propose un hébergement gratuit de 10Mo pour l’achat d’un nom de domaine.

Un site de ce type peut être l’équivalent d’une carte de visite sur internet : nom, adresse, présentation de la société, quelques photos, liens vers les réseaux sociaux.

Hébergement pour un blog

Pour héberger un blog il va falloir un hébergement de meilleure qualité, car pour fonctionner le site va avoir besoin d’autres fonctionnalités que pour un site statique.

Pour un site réalisé avec WordPress (l’éditeur de sites le plus connu) il va falloir une base de données pour enregistrer les informations, et pouvoir interpréter un autre langage de programmation en plus de l’html et le css : le php.

Dans ce cas les offres d’hébergements sont un peu plus onéreuses. En général les offres de bases avec php et bases de données sont de l’ordre de 2 à 5€ par mois.

Hébergement pour une boutique en ligne

Pour l’hébergement d’un site e-commerce, là aussi comme pour un blog il faut un hébergement qui accepte le php et propose des bases de données.

WordPress propose un plugin ecommerce, mais il existe d’autres sites comme prestashop pour réaliser une boutique en ligne.

A moins que votre site est un trafic de visiteurs phénoménal, les hébergements web premiers prix sont grandement suffisants pour héberger un à cinq sites.

Héberger un site gratuitement ?

Il existe quelques solutions pour héberger des sites gratuitement, mais avec une contrainte de taille : souvent les fonctionnalités sont très restreintes et il n’est possible de créer qu’un site simple, sans base de données, avec seulement html et css.

C’est une solution envisageable pour des sites très simples, sans mise à jour fréquentes et avec des pages très simples.

OVH propose un hébergement de ce type avec l’achat d’un nom de domaine.